Interview exclusive de Sandy Johnson (Halloween : la nuit des masques)

Elle est celle par qui tout a commencé. Judith, la sœur de Michael Myers et première victime du tueur alors que celui-ci n’avait que 6 ans, le soir du 31 octobre 1963. Sandy Johnson interprète ce rôle devenu culte autant pour son impact auprès des spectateurs de l’époque qui découvraient un meurtre tourné en vue… Poursuivre la lecture de Interview exclusive de Sandy Johnson (Halloween : la nuit des masques)

Halloween Kills : Tommy or not Tommy ?

Tommy Doyle est de retour dans le prochain film de la saga, intitulé Halloween Kills, et préparant sa sortie en salles pour octobre 2020 partout dans le monde. Le jeune garçon était un des personnages secondaires dans le film orignal Halloween, la nuit des masques de John Carpenter. Cette nuit d’Halloween 1978, préoccupé comme tous… Poursuivre la lecture de Halloween Kills : Tommy or not Tommy ?

Halloween : nouveau poster artwork de Sara Deck

Une nouvelle création originale de l’artiste Sara Deck est en vente à partir d’aujourd’hui sur la toile. Elle met en lumière une séquence du film Halloween, et met l’accent sur le début de paranoïa de l’héroïne Laurie Strode et son regard déjà nourri d’une grande angoisse sous la menace fantomatique de Michael Myers. L’artiste a… Poursuivre la lecture de Halloween : nouveau poster artwork de Sara Deck

Halloween : les origines du projet (2/2)

Ni Jamie Lee Curtis, ni Donald Pleasence ne furent les premiers choix de John Carpenter pour les rôles principaux de Laurie Strode et du Dr Loomis. Pour l’héroïne, Carpenter pensa tout d’abord à Annie Lockhart, la fille de June Lockhart, tête d’affiche de la série Lassie. La jeune actrice déclina la proposition de Carpenter, à… Poursuivre la lecture de Halloween : les origines du projet (2/2)

Halloween : les origines du projet (1/2)

Bien avant d’être le succès que l’on connaît, Halloween a été élaboré timidement, mais avec dextérité et motivation. Une succession de points forts émanant d’une équipe soudée et investie, fruit d’un travail préalable qui regorge d’anecdotes aujourd’hui savoureuses. Le budget microscopique du film (325.000$) a été présenté au producteur syrien Moustapha Akkad par le réalisateur… Poursuivre la lecture de Halloween : les origines du projet (1/2)

Halloween (1978) : quand Robert Englund travaillait sur le plateau de John Carpenter

C’est une révélation très amusante qu’a fait Robert Englund, l’indétrônable interprète de Freddy Krueger dans la saga des Griffes de la nuit. En effet, ce dernier avait participé au tournage du film Halloween en 1978. L’acteur l’a révélé il y a quelques jours : « C’est très drôle. J’avais un colocataire, du temps où John Carpenter… Poursuivre la lecture de Halloween (1978) : quand Robert Englund travaillait sur le plateau de John Carpenter

Halloween (1978) : pourquoi « la nuit des masques » en France ?

Le 14 mars 1979, Halloween de John Carpenter débarque sur les écrans de cinéma français sous le titre La Nuit des Masques. À l’époque, les distributeurs français craignaient un impact désintéressé de la part du public. La raison est simple : à la fin des années 70, les français ne connaissent pas la fête d’Halloween (un comble, quand on sait que les origines de cette fête sont celtes) et le principe de quémander des bonbons aux… Poursuivre la lecture de Halloween (1978) : pourquoi « la nuit des masques » en France ?

Halloween : quand la critique attaquait le film de John Carpenter

Aussi révolutionnaire soit-il, un film qui a trop de succès ça énerve la critique. Et lorsque la critique se montre critique, ça donne parfois dans la mauvaise foi. Dès lors, quand Halloween sortit dans les salles américaines en octobre 1978 et que le phénomène se mit en place, la presse se mit à réanalyser un… Poursuivre la lecture de Halloween : quand la critique attaquait le film de John Carpenter

Halloween, la nuit des masques : critique exclusive

À bientôt 30 ans, Halloween : La Nuit des Masques continue de fasciner, tant il est devenu un mythe du cinéma horrifique grâce à son statut de précurseur dans le domaine du film de psycho killer. Le film de John Carpenter, réalisé avec des moyens très modestes, a reçu l’accueil qu’on lui connaît, a révélé… Poursuivre la lecture de Halloween, la nuit des masques : critique exclusive