Halloween Resurrection : les dessous d’un ratage complet (3/3 : le marketing déloyal)

À Hollywood, comme dans bien d’autres univers, il n’y a pas de mystère sur la façon dont tourne le monde. Pour vendre un produit, il faut une stratégie marketing optimale, qu’importent les qualités du produit en question (ou son absence complète de qualités, soit dit en passant). L’objectif est de vendre, même si pour cela… Poursuivre la lecture de Halloween Resurrection : les dessous d’un ratage complet (3/3 : le marketing déloyal)

Halloween Resurrection : les dessous d’un ratage complet (2/3 : les réactions de Katee Sackhoff)

Il est d’usage de dire que le temps guérit toutes les blessures. Reste à savoir combien de temps saurait panser celles infligées aux spectateurs d’Halloween Resurrection. Si le public n’a jamais été très indulgent à la vue du film (il conserve à ce jour la note de 11% sur rottentomatoes), il est surtout rare d’avoir… Poursuivre la lecture de Halloween Resurrection : les dessous d’un ratage complet (2/3 : les réactions de Katee Sackhoff)

Halloween Resurrection : les dessous d’un ratage complet (1/3 : l’analyse objective)

La saga Halloween, comme beaucoup d’autres séries de films au cinéma, regorge de secrets et d’anecdotes qui tiennent à prouver que souvent, l’envers des films a parfois plus d’intérêt encore que les films eux-mêmes. Les péripéties de production des opus 5 et 6 d’Halloween sont autant de pépites qui assurent la longévité de la légende.… Poursuivre la lecture de Halloween Resurrection : les dessous d’un ratage complet (1/3 : l’analyse objective)

Le slasher du mois : Massacre au camp d’été (Sleepaway Camp, 1983)

De Vendredi 13 à Carnage, en passant par ce Massacre au camp d’été et bien d’autres cas encore, le slasher s’est attaqué aux colonies de vacances avec une diable sauvagerie. Ces réunions estivales d’adolescents semblaient être le plus représentatif portrait du public visé par ce type de productions, aussi les idées affluaient de façon à… Poursuivre la lecture de Le slasher du mois : Massacre au camp d’été (Sleepaway Camp, 1983)

Le slasher du mois : Carnage (The burning, 1981)

Dès qu’Halloween : la nuit des masques eut lancé le feu vert, les croquemitaines ont envahi les écrans, de long, en large, et en travers. Les premiers d’entre eux sont finalement les plus célèbres dans le registre du cinéma d’horreur, peut-être parce qu’ils semblent être les plus inspirés et les plus prolifiques. Déjà affublés de… Poursuivre la lecture de Le slasher du mois : Carnage (The burning, 1981)

Saga Halloween, un nouveau record de longévité ?

Le tournage d’Halloween Ends a beau avoir été mis en stand-by à cause de l’épidémie du coronavirus sur le sol américain (le confinement a mis fin à toute activité depuis le 17 mars), le clap de lancement de ce nouveau film a aussi sonné un nouveau record pour la saga : celle de la longévité,… Poursuivre la lecture de Saga Halloween, un nouveau record de longévité ?

Analyse : il était une fois Alan Smithee

Parmi les grandes légendes du cinéma, Alan Smithee est un cas bien particulier, puisqu’il s’agit non pas d’une personne, mais d’un pseudonyme utilisé par les réalisateurs reniant leur propre film. En général, ce subterfuge intervient après des conflits entre le metteur en scène et la production pendant le tournage, ou au moment du montage du… Poursuivre la lecture de Analyse : il était une fois Alan Smithee

Halloween Kills mis au pilori de la guerre Universal / AMC

Un conflit sans précédent oppose aujourd’hui le studio Universal et la chaîne de salles de cinéma AMC. La raison du litige se trouve dans la solution qu’a tenté Universal pour contrer la fermeture soudaine des cinémas suite à la pandémie du Covid-19. Le calendrier des sorties s’est vu chamboulé de façon drastique, et le studio… Poursuivre la lecture de Halloween Kills mis au pilori de la guerre Universal / AMC

Le slasher du mois : Scream (1996)

« Quel est ton film d’horreur préféré ? »En une seule phrase, toute la symbolique et l’impact de Scream ressurgissent. Rares sont les films avec une telle force narrative, surtout dans le genre du slasher. Et pourtant, en partant de (presque) rien, ce petit film censé être un thriller en hommage au genre, deviendra un chef d’œuvre… Poursuivre la lecture de Le slasher du mois : Scream (1996)

Halloween II TV cut : critique exclusive

Aux Etats-Unis, le montage et remontage des films est monnaie courante, surtout pour les diffusions télévisées. Une version cinéma sortira en version non censurée en vidéo, mais en version extra censurée pour son passage sur petit écran (large public oblige). Mais l’exercice tire son épingle du jeu en présentant des séquences alternatives pour combler les… Poursuivre la lecture de Halloween II TV cut : critique exclusive

Halloween 20 ans après : l’engouement promotionnel de Jamie Lee Curtis

« Cela fait vingt ans et je n’en reviens toujours pas ! »Nous sommes en 1998, Halloween 20 ans après s’apprête à sortir sur les écrans à travers le monde, après un succès déjà retentissant sur le continent américain. En tant que pilier du film, Jamie Lee Curtis assure la promotion avec entrain et un certain sens… Poursuivre la lecture de Halloween 20 ans après : l’engouement promotionnel de Jamie Lee Curtis

Slasher du mois & Génération croquemitaines : les ancêtres et descendants de Michael Myers

Bien que le slasher movie soit officiellement issu de Halloween, la nuit des masques de John Carpenter en 1978, bon nombre de croquemitaines sont nés de l’imaginaire de scénaristes plus ou moins inspirés, donnant libre cours à des monstres sacrés qui ont charcuté des générations de jeunes adolescents égarés, ou des tueurs moins talentueux qui… Poursuivre la lecture de Slasher du mois & Génération croquemitaines : les ancêtres et descendants de Michael Myers

Halloween 6 : la destinée funeste du Dr Loomis

logo Loomis sur fond affiche Halloween 6

ATTENTION : CET ARTICLE CONTIENT DES SPOILERS CONCERNANT LA VERSION PRODUCER’S CUT D’HALLOWEEN 6. Inutile de revenir sur le tournage mouvementé d’Halloween 6 : la malédiction, ni sur la non moins chaotique période de post-production qui a flanqué plus d’une sueur froide à toute l’équipe. Du côté des producteurs, la guerre a explosé au nez… Poursuivre la lecture de Halloween 6 : la destinée funeste du Dr Loomis

Halloween 4 : sortie cinéma, l’isolement français

Halloween 4 a été lancé dans l’urgence autant pour profiter de l’attente des fans de revoir à l’écran le croquemitaine Michael Myers que pour marquer les 10 ans du film culte de John Carpenter. À sa sortie aux Etats-Unis le 21 octobre 1988, le film est un carton et empoche plus de 17 millions de… Poursuivre la lecture de Halloween 4 : sortie cinéma, l’isolement français

Halloween Resurrection : le jour où John Carpenter est tombé sur le film

Il est celui par qui tout a commencé. Il est l’investigateur du slasher, le créateur de Michael Myers, celui qui lui a donné une existence (La nuit des masques), un statut, et même un but (Halloween II), voire une alternative (Halloween III). John Carpenter pensait très vite avoir fait le tour de Michael Myers, et… Poursuivre la lecture de Halloween Resurrection : le jour où John Carpenter est tombé sur le film