Actualités : un scénariste pour le reboot de Hellraiser

Le projet de reboot de Hellraiser, maintes fois ramené sur le devant de la scène pour finalement chaque fois disparaître, semble cette fois sur la voie de la lumière, avec l’annonce de David S. Goyer aux commandes du scénario. Ce dernier est connu pour être le scénariste de la trilogie Batman adaptée par Christopher Nolan, ainsi que les traitements de Man of Steel et Batman V Superman. Il dévoile ses motivations au journal Hollywood Reporter : « Avoir la chance de réinventer Pinhead et les Cénobites pour un nouveau public est un cauchemar devenu réalité (…). Nous nous engageons à faire quelque chose de sombre et de viscéral ».

C’est la société Spyglass Media qui produira le film, prévu pour 2021. Sorti de l’imaginaire sordide de Clive Barker, Hellraiser est un film culte dans le monde de l’horreur, ayant été décliné sur pas moins de dix films, de 1987 à 2018. La plupart (dont la qualité et l’intérêt sont grandement discutables) est sortie directement en vidéo.

Pinhead contre Michael Myers, le cross-over incroyable envisagé au début des années 2000.

Pascal Laugier (Martyrs, Ghostland) avait déjà été chargé de l’adaptation réactualisée de Hellraiser en 2008, suivi par le duo Julien Maury et Alexandre Bustillo (À l’intérieurLeatherface) après le projet avorté de la suite de Halloween par Rob Zombie. Les deux projets furent abandonnés. Les droits de la franchise appartenaient alors aux frères Weinstein. Ces derniers avaient même envisagé, en 2003, un cross-over entre les sagas Halloween et Hellraiser, motivés par le succès de Freddy contre Jason sorti la même année. Le projet, baptisé Helloween, devait confronter le tueur d’Haddonfield Michael Myers à Pinhead, le maître des enfers. Des éléments de l’histoire avaient commencé à circuler sur la toile, indiquant par exemple que dans le film, il était révélé que le rubbiks cube (clé qui ouvre le monde des enfers dans Hellraiser), serait à l’origine du mal qui a poussé Michael Myers à commettre ses crimes. La maison d’enfance de Myers devait être détruite, et dans ses murs était alors retrouvé le fameux cube qui, une fois ouvert, donnait objet à cet affrontement musclé dans le monde réel, avant un acte final en enfer. Doug Bradley (l’interprète de Pinhead dans les huit premiers films), avait exprimé toute son excitation pour le projet, renforcé par l’implication de Clive Barker à l’écriture. Moustapha Akkad et son fils Malek, producteurs de la saga Halloween, avaient une opinion beaucoup plus réservée quant à la confrontation de ces deux univers. C’est finalement via un sondage présenté sur le site officiel halloweenmovies que les fans ont répondu ‘non’ au projet à 52%, conduisant cette improbable rencontre de croquemitaines aux oubliettes.

(sources : allociné, bloody disgusting, halloweenmovies, whatculture, zeshapehalloween)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + dix-huit =