Actualités : Jason Blum se dit très satisfait d’Halloween Kills

Jason Blum a le vent en poupe. Ces productions horreur/thriller couronnées de succès (de Paranormal Activity à Halloween en passant par Sinister, American Nightmare, Insidious, Get Out, Split et Invisible Man) lui ont permis de se hisser au rang des plus grands. Toutefois, les séquelles à ces productions ont toujours le risque de ne pas être au niveau des attentes. La règle d’or en matière de production indique bien qu’un grand succès au box office implique de grandes responsabilités, et le cas d’Halloween n’y déroge pas. Les chiffres du reboot de 2018 étaient phénoménaux (un investissement d’environ 10 millions de dollars pour un résultat proche des 255 millions de recettes mondiales), deux suites ont été annoncées : Halloween Kills en 2020 et Halloween Ends en 2021. À l’heure où la première de ces suites a été diffusée en projection-test à Los Angeles, et que le tournage de la seconde est imminent, retour sur les attentes et les propos du producteur pour entretenir la flamme jusqu’au moment décisif de la sortie en salles, prévue en octobre prochain.

Jamie Lee Curtis et Jason Blum lors de la première d’Halloween en 2018

Conscient des attentes des fans, le producteur indique, lors d’une interview à Gizmodo, la légitimité des appréhensions que le public pourrait rencontrer à la vue d’un film qui ne serait qu’un épisode transitoire vers le troisième et ultime film, baptisé Halloween Ends, qui, lui, relèverait du véritable dénouement de la saga : « Je m’en suis inquiété jusqu’à ce que je le vois [Halloween Kills, NDR]. Le réalisateur David Gordon Green s’en est inquiété également. Le fait que ça ressemblerait au Seigneur des Anneaux, vous vous souvenez ? Comme si vous n’aviez pas une histoire complète à la fin du 2 ? Ce n’est pas du tout le cas ici. Halloween Kills ressemble à un film complet. Il y a un premier, un deuxième et un troisième acte avec une grande fin ». Et Jason Blum ira encore plus loin pour rassurer les fans qui douteraient de l’intérêt propre de cet épisode : « Vous saurez des la fin du deuxième film où ira le troisième, mais il se termine de manière totalement satisfaisante, donc on n’a pas l’impression d’avoir le même problème qu’avec Le Seigneur des Anneaux« .

Le croquemitaine sera très violent dans cette suite, d’après les retours de la projection test

Ces déclarations suivent la projection-test qui a eu lieu fin janvier pour une petite troupe de chanceux. À savoir que le film précédent avait déjà subi cette étape au début de l’année 2018, de laquelle en avait résulté le tournage de plusieurs scènes alternatives, et surtout celui d’une autre fin. Mais cette fois-ci, les réactions qui auraient filtré sont très encourageantes, notamment concernant une séquence de flash back fonctionnant « à merveille », parmi d’autres révélations positives. Dreadcentral a listé les points les plus rapportés à la fin de cette projection spéciale, sans dévoiler de spoilers. Ont filtré les éléments suivants : le retour à un éclairage bleuté, le retour d’un personnage majeur (semble-t-il pas encore annoncé jusqu’à lors), un Myers violent et brutal, des scènes de flash back fluides et dites incroyables d’une durée totale d’environ sept à dix minutes (notamment grâce au recours à un masque saisissant de ressemblance avec celui du film original de 1978)… Au final le film est finalement décrit comme « un Halloween sous acide », rappelant les autres métrages mais ayant sa propre originalité. Des points on ne peut plus rassurants, qui ponctuent même l’impatience des plus récalcitrants. Reste à patienter encore un peu avant la sortie en salles, prévue en France le 21 octobre 2020. Une bande annonce devrait être mise en ligne au printemps, sans doute entre mai et juin.

La production est confiante au sujet de Michael Myers. Aux fans de décider de la suite…

(sources : écranlarge, halloweendailynews, dreadcentral)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × un =